biscotoaucamping

*Le camping à sept mois et demi de grossesse :

J'aime les défis, celui-là était de taille! Mais je dois dire que ça s'est fait les doigts dans le nez... Camping, festival, concerts, c'est comme partout, on vous regarde comme la huitième merveille du monde ou comme une warrior ça dépend, ou encore comme une dingue quand on sirote un mojito sans alcool mais c'est pas écrit dessus! Mais on s'emballe pas, c'est pas pour autant qu'on passe devant tout le monde dès qu'il y a une queue! Pour l'occasion mon cher et tendre a investi dans un matelas gonflable (faut dire que c'est surtout lui qui voulait aller à ce festival, alors il était aux petits soins!) que je qualifirais d'indispensable sous la tente! Le plus gros problème a été de trouver une position pour dormir : sur le ventre, pas besoin de faire un dessin = pas possible, sur le dos = impossible de respirer (au risque de mourir étouffée par son propre corps comme Lolo Ferrari!), sur le côté (dernière solution, si vous en avez d'autres???) = délicat à cause de ce problème de bras qui reste écrasé et meurt au bout d'un moment, si bien expliqué par Florence Foresti dans son premier spectacle! Et là, c'est pas comme à la maison avec le matelas tout neuf et un millier d'oreillers pour se caler :-) Pour le reste, j'ai trouvé LA solution stratégique, vu qu'on vit au ras du sol au camping, on dort par terre, on mange par terre : se déplacer à 4 pattes, ce qui limite les mouvements verticaux, qui sont bien les plus fatiguants! Bref, tout ça pour dire que c'est possible!!! que Biscoto a kiffé la musique, il dansait comme un dingue à chaque concert nous passerons sur le dernier où j'ai fini écroulée sur les genoux de mon homme!. J'ai même appris à plonger comme une grande! Si avec tout ça j'ai pas mérité une bague à la naissance, mmh? Je vous ai précisé que c'est moi qui ai conduit tout le long, ni Bliss cocoq, ni Biscoto n'ont le permis, hahaha!

*Les cours de préparation à l'accouchement :

Autre grand moment de la grossesse, le premier cours a été inoubliable! Je pense que nous sommes tombés sur une vraie équipe de winners! Entre le gars qui rassure sa femme (et lui-même) en apprenant que ce ne sera pas à elle de se faire elle-même une éventuelle épisiotomie et celui qui pense que le bébé baigne dans son caca et non dans du liquide amiotique, on a vu du très très lourd!!! Et il y avait aussi celui qui demandait où était l'eau chaude et le drap (comme dans les films) dans la salle d'accouchement... Il y en a qui ont trop regardé Dr Quinn, femme médecin! Des winners je vous dis! Et puis sinon, même pas peur, même pas mal, c'est quand même un peu flippant!!! Et très très concret tout d'un coup! On a aussi eu le droit de voir les couches pour la maman hein, pas pour le bébé! et culottes-filet pour après avec même la démo de la sage-femme de la démarche que ça donne... ça c'était la minute glamour! Mais quand même, j'ai même pas pleuré en voyant la salle d'accouchement et Bliss Cocoq n'est même pas tombé dans les pommes, alors on devrait y arriver, non?

A part ça, merci pour vos petits mots gentils sur mon dernier post, mais je vous dois quand même la vérité : En vrai, tout n'est pas glamour comme sur les photos! Je galère comme une vache pour me mettre du vernis au pieds / J'ai la démarche d'un pinguouin / je suis énoOOorme! / J'ai encore un mois et demi à attendre avant de rencontrer ce jeune homme / Je suis d'humeur... disons aléatoire! / Le seul truc vrai en fait, c'est que j'ai des cheveux à rendre jalouse Raiponce herserlf!

Et bientôt sur votre blog préféré(!) la suite du trousseau de Biscoto, sa garde-robe, son coin chambre, son landeau, mouhahaha!!! Que du bon! Et puis un jour, je parlerai d'autre chose que de grossesse et de bébé, peut-être...