D'abord un grand merci pour tous vos messages qui m'ont sincérement touchée, émue et même bouleversée pour certains... même si à tous les lire attentivement, vous ne m'avez pas vraiment fait gagner de temps! allez, sans rancune! Mais comme vous avez pris la chose très au sérieux, moi aussi, je vous dois un petit roman et un bon quart d'heure de lecture :)

Comme quoi avec une carotte et la peur que je vous quitte, les sous-marin se dévoilent! Alors d'abord, je ne fermerai pas cette fenêtre! J'y tiens trop, mais je pense qu'elle changera de forme, il va juste falloir que je trouve le temps, les idées. Et comme l'a dit si justement Nathalie, ce blog est comme ma maison et là j'ai envie de repeindre les murs! C'est elle qui a gagné avec son commentaire le petit cadre au crochet, même si j'aurais aimé tous vous gâter!

"Bonjour, je ne répond pas pour obtenir un cadeau... seulement c'est important d'être solidaire et de soutenir.
J'aime ici pour me divertir, j'aime ici pour les couleurs, j'aime ici pour la créativité et un savoir faire irréprochable, j'aime ici l'univers.
J'aime venir ici parce qu'un jour je serais maman à mon tour et je pourrais alors chérir mon enfant comme tu le fais et utiliser mon énergie et mes idées pour lui créer un monde fabuleux. J'aime venir ici parce que finalement on s'attache à ces inconnus parce qu'on se retrouve en eux, parce que plus tard on s'imagine comme eux, parce qu'ils matérialisent nos désirs secrets. J'aime venir ici comme une balade comme si j'étais une petite fille derrière une belle vitrine jouets...
Et finalement au fil du temps tu ne semble plus vraiment être une inconnue car tu nous révèle ce que tu es au travers de tes images et de tes mots. Je suis, le plus souvent une lectrice muette, pourtant je ne reste jamais sans pensé lorsque je te visite.
Ton blog c'est un peu comme une maison, il y a la chambre et puis le salon...tu ne dois pas te sentir prisonnière de ton blog toi qui pourtant semble si libre dans la création... tout le monde évolue et si tu as fais le tour ici, dessine une porte sur ton mur, ouvre la et entre dans l'autre pièce. Elle a une âme cette nouvelle pièce, tu peux t'en servir ou tu peux tout effacer et recréer.

Tu sembles être une femme drôle, charmante et aimante.J'aime ton blog et je pense qu'en disant cela je dit que j'aime ta personnalité car je pense inévitablement que ton blog te ressemble. Moi je suis verrière au chalumeau, j'ai 25 ans et je veux être libre dans la vie comme dans la création. je joue avec le feu et le verre je me sent depuis toujours artisane...et je suis aussi la pire des indécise. Je pense qu'on se cherche toute sa vie et que le but de la vie est de s'accomplir.

Amicalement, Nathalie."

Quand j'ai commencé ce blog il y a presque 6 ans, pfiouuu ça rajeunit pas! Je suis tombée de ma chaise quand j'ai lu un commentaire d'une lectrice de 22 ans qui dit qu'elle me lisait déjà quand elle était ado! Nan mais tu veux pas m'appeler Madame non plus!? Bref, je regardais les blogs d'Audrey de Pouic Land, de Satine d'Octobre Rose, Manue des Jolies choses et d'Aurélie qui était enceinte d'Ambroise... ça m'a fait rêvé! Je me suis lancé sans prétention, j'étais encore à l'école de stylisme, je ne savais pas trop si c'était un blog perso ou pro. J'étais (et je suis toujours) une bille en informatique. Je rêvais d'avoir des bébés. Je guettais le moindre commentaire (aujourd'hui j'aime toujours autant lire vos commentaires, mais je n'ai malheureusement plus le temps de répondre à tous). Je faisais des posts merdiques avec des photos floues, je suis d'ailleurs incapable de remonter dans mes archives, ça me plait pas du tout!... Mais c'est aussi ce qui fait ce que je suis devenue, alors je ne peux pas le renier, même si je n'ai plus envie de le voir, je veux en garder une trace. Depuis, c'est devenu une routine, de plus en plus difficile à s'imposer avec un petit croquignolet qui prend beaucoup de temps que je n'ai pas envie de diminuer...

Il y a dans ma vie, les gens que j'ai connu via mon blog et ceux que je rencontre et qui découvrent ensuite mon blog. Une fois ma copine Mathilde m'a dit après avoir découvert mon blog : "on dirait pas comme ça, elle dit rien, mais c'est une artiste!". ça m'a fait rire! Des fois, je donne l'adresse de mon blog en me disant que c'est ce que je suis, alors si mon blog leur plait tant mieux, c'est qu'on devrait s'entendre. C'est un peu me prendre en entier ou pas du tout! Et puis quelques fois dans la rue, on m'a dit "Mais c'est toi Bliss Cocotte!?", en vrai, c'était flippant! Ou d'autres, vous me laissez des messages en me disant que vous m'avez vu faire mes courses, ou passer à tel endroit, c'est aussi assez bizarre de le savoir après coup!

Ce blog m'a apporté énormément de choses : des amitiés sincères, des contacts professionnels, de nombreux cadeaux reçus mais aussi envoyés! Des appels au secours pour trouver tel tissu ou tel jouet et admirer la spontanéité et la générosité d'inconnus (ou pas!).

Ce blog est ma bulle d'air, c'est lui qui me motive à faire des choses, à les finir pour les prendre en photo, grâce à lui je m'évade de chez moi quand j'en ai marre de bosser toute seule à la maison. Il me fait sortir les doigts du c*l! Dans la vraie vie je suis grossière, t'es déçue, hein!? Des fois je me demande si ce blog me ressemble... Des fois j'ai peur quand les gens me rencontrent après avoir vu mon blog. J'ai peur de les décevoir! J'ai peur qu'ils m'imaginent différente. Parce que c'est sur qu'ici je montre le meilleur, le plus beau! Je choisis mes angles de vue, mes photos, même si j'essaie de rester sincère (le reste de ma bie est assez banal et dois ressembler à votre quotidien). Et puis des fois quand je me prends des vents dans la vraie vie, que quelqu'un me prend de haut, que je ne sais pas quoi répondre, je pense à vous, à cet "endroit" où je me sens reconnue et ça me rassure! Comme un famille derrière moi pour les coups de mou et je dois dire que cette fois encore, vous avez assuré!

Ce blog a vu presque un million de visiteurs depuis sa création, mais pourtant je suis toute seule derrière cet écran et ces chiffres me donnent le vertige. Ils impressionnent mon homme, mais je ne sais pas trop ce qu'ils représentent... Heureusement, vous êtes quelques un à répondre à mes interrogations! C'est vraiment chouette d'avoir un petit échantillon de ce qui se passe de l'autre côté. J'aurais, d'ailleurs aimé répondre à chacun de vous mais je ne vais pas pouvoir :(121 commentaires x5 min pour faire une vraie réponse parce que là c'est sérieux, ça fait 605 min = 10h, vous comprendrez donc que je préfère dormir cette nuit ou m'occuper de mon bébé, considérez ceci comme une réponse collective). J'ai donc pu faire un petit inventaire suite à vos commentaires : J'ai bien aimé connaître vos métiers. On dirait qu'il y a peu d'hommes à venir ici(?).

On dirait aussi qu'il y a beaucoup de trentenaires, mais aussi des ados hahaha!, des nullipares, des multipares, des grand-mères... Je vous aime toutes! ça me fait plaisir de vous inspirer, j'essairai de vous mettre des tutos plus souvent pour que vous puissiez refaire certaines créations...

Sinon, ça m'a fait rire de voir que vous étiez nombreuses à détester le kitsch, les couleurs flashy et compagnie! Il faut vraiment que j'arrête de me moquer des taûpe, ciel d'orâge, plômb... En vrai, des fois, je tombe sur des blogs hyper épurés, avec des photos très léchées, très lumineuses. Je trouve ça très joli et ça me donne envie, mais je me rends vite compte que je suis incapable de faire la même chose, chez moi ou ici! Des fois, je voudrais un blog moins personnel avec juste des créations sans ma vie privée, mais je n'y arrive pas non plus... Des fois, je voudrais moins montrer mon fils (pour ne pas qu'il me déteste à l'adolescence, ah ça c'est obligé?), mais j'ai aussi du mal, c'est mon museau quoi!

Plus sérieusement, ça m'a profondément émue de voir comment mon blog pouvait faire partie (même une toute petite partie) de vos vies (avec même une déclaration d'amoûr!). C'est même complètement hallucinant, c'est dur d'imaginer toutes ces personnes, derrière leur écran partout (en France mais aussi à Tokyo, Bruxelles, Izmir, Tahiti, Montréal...). Je suis en même temps très flattée, mais c'est une sacrée responsabilité! Et quel bonheur de voir que je peux transmettre un peu d'évasion dans votre quotidien, lorsque vous êtes confronté(e)s aux accidents de la vie (maladie, prématurité, allitement...). Je vous remercie de me laisser prendre cette petite place à vos côtés et je penserai différemment à vous en écrivant les prochaines lignes ici... Je vous envoie tout mon amour, à toutes, tous, sincèrement je vous remercie du fond du coeur de faire vivre partout, chez vous, cet espace cher à mon coeur...